Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

Revenons un peu en arrière pour la news de cette semaine et plus con­crète­ment dans les années 1940.

Alors que la ségré­ga­tion raciale est une réal­ité bien con­crète aux Etats-Unis de cette péri­ode,  acteurs, danseurs, musi­ciens et autres per­form­ers afro-améri­cains ne béné­fi­cient que de trop peu — pour ne pas dire d’aucune — vis­i­bil­ité. Une pro­duc­tion hol­ly­woo­d­i­enne change pour­tant la donne en 1943 avec “Stormy Weath­er”, film dans lequel appa­rais­sent notam­ment les Nicholas Broth­ers, deux bril­lan­tis­simes cla­que­t­tistes. Alors que Fred Astair est con­stam­ment sous les feux des pro­jecteurs, les deux frères d’une vir­tu­osité tech­nique hors norme auront plus de dif­fi­cultés à percer.

Trois min­utes 10 de pur bon­heur, un extrait du film “Stormy Weath­er”:

Print Friendly, PDF & Email

Ecole de danse L'Alternative

Ecole de danse L'Alternative