Oops! It appears that you have disabled your Javascript. In order for you to see this page as it is meant to appear, we ask that you please re-enable your Javascript!

On vous en a déjà longue­ment par­lé. Enfin surtout au cours de Jazz puisque c’est un choré­graphe de cette dis­ci­pline que nous vous présen­tons aujourd’hui.

Bob Fosse

Il est né sous le nom de Robert Louis Fos­se, à Chica­go, fils d’un acteur de vaude­ville, il mon­ta sur les planch­es dès l’enfance mais com­mença sa car­rière pro­fes­sion­nelle comme danseur. Il appa­raît dans quelques films (Kiss me, Kate en 1953 dont il assure aus­si la choré­gra­phie sans appa­raître au générique) et signe offi­cielle­ment sa pre­mière choré­gra­phie à Broad­way en 1954. Très influ­encées par Jerome Rob­bins, ses choré­gra­phies lui valent une grande renom­mée à Broad­way. Celles-ci, métis­sées, baro­ques et flu­ides, mêlent sou­vent la musique jazz au can­can, au charleston, à la marche ou même à des dans­es européennes plus anci­ennes.

Il passe à la réal­i­sa­tion ciné­matographique avec Sweet Char­i­ty en 1969, remake musi­cal des Nuits de Cabiria de Fed­eri­co Felli­ni. Son deux­ième film, Cabaret (1972), obtient 8 Oscars dont celui du meilleur réal­isa­teur.

Nous vous lais­sons avec un petit extrait du film “All That Jazz” retraçant la vie de Bob Fos­se 😊

Bonne semaine!

Print Friendly, PDF & Email

Ecole de danse L'Alternative

Ecole de danse L'Alternative